La solitude pendant les fêtes, ennemie du cœur

De récentes études ont montré que les personnes seules ou privées de relations sociales sont deux fois plus susceptibles que les autres de développer des pathologies graves. La solitude brise des cœurs et pourtant, ce sont souvent les personnes malades ou en situation de handicap qui sont les premières victimes de la solitude. Se sentant parfois peu soutenues par leur famille ou ayant l’impression d’être un poids pour ces dernières, elles préfèrent compter sur les professionnels de santé en cas de difficultés.

En outre, en France, chaque année, environ 1 million d’enfants sont hospitalisés pendant au moins 4 jours (parfois bien plus longtemps...). Et ils sont seuls pendant

75% de leur séjour. C’est pourquoi des robots « de compagnie » ont été expérimentés à l’institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrique de Lyon pour les enfants hospitalisés afin de lutter contre cette solitude. Grace à ces robots, les enfants peuvent rendre visite à leur famille, se rendre au musée ou aller à l’école avec d’autres enfants depuis leur chambre d’hôpital. Chaque enfant pourra alors maintenir le contact avec sa famille et ses camarades à distance. Ces robots représentent une véritable révolution pour ces enfants.

Par ailleurs, ce sentiment de solitude peut être renforcé pendant les fêtes, particulièrement à Noël. En effet, Noël est une fête qui, pour la plupart d’entre nous, permet de réunir ses proches afin de partager un moment convivial, synonyme d’amour et de joie. Mais malheureusement, pour certaines familles, Noël est un moment difficile à passer notamment celles qui ont un enfant hospitalisé. En effet, certains enfants n’ont pas la possibilité de rentrer chez eux pour passer les fêtes en famille. Ces enfants peuvent alors ressentir un grand moment de solitude à cette​    période de l’année. Il est donc indispensable de mettre en place des activités afin de​ leur procurer de la joie comme des échanges, des activités, des cadeaux, et tout particulièrement en cette période. Il faut réussir à changer leur changer les idées, les distraire et faire en sorte qu’ils passent un bon moment.

L’an dernier, par exemple, Barack Obama s’était déguisé en Père Noël pour distribuer des cadeaux aux enfants malades. L’ex-président américain a donc permis de raviver l’esprit de Noël dans cet hôpital de Washington. Toute personne a besoin d’amour, de tendresse et de moments heureux pour être bien dans sa tête et être prêt à affronter les difficultés de la vie. Dans ce cadre, il s’agit de leur remonter le moral en cas de distance avec la famille, de leur apporter de la force afin de guérir ou simplement d’être heureux, au moins l’espace d’un instant. Cela peut paraître anodin et n’est évidemment pas accessible à tout le monde mais des actions en apparence bien plus minimes peuvent avoir de grandes conséquences. Chacun d’entre nous peut agir même à petite échelle pour rendre plus beau le noël de ces enfants par exemple avec le don de jouets inutilisés.

C’est pour cela que le projet des P’tites fêtes s’investit tout au long de l’année pour embellir les fêtes d’une centaine d’enfants âgés de 3 à 15 ans ainsi que celles de leurs parents. Le projet travaille en collaboration avec 2 partenaires : La Maison des familles de Grenoble et l’association Eybens Accueil d’Urgence. Noel est l’une des fêtes pour lesquelles le projet s’engage auprès des enfants afin qu’ils se sentent entourés et oublient les difficultés auxquelles ils peuvent être confrontés à cette période magique de l’année. Des membres du projet se déguisent en lutin, d’autres en père noël pour distribuer des cadeaux. Des stands de jeu sont mis en place et un goûter est organisé. Cela peut paraître très simple mais c’est suffisant pour faire passer un bon moment à ces enfants, heureux d’être entourés durant une période comme celle-ci.

Les P'tites Fêtes

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Twitter Social Icon