Projet Grèce

Le Projet

logo budget.png

7000€
de Budget

logo membres.png

14
membres

logo place.png

Athènes

Le projet Grèce est le petit dernier de la famille SOS. Nous travaillons depuis depuis le quatrième trimestre de l’année 2019 dans le but de partir en Grèce avec une équipe d’une dizaine d’étudiants afin d’aider les réfugiés dans les camps de migrants et à Athènes.

 

Nous allons nous envoler pour Athènes au printemps 2022 dans le but d’apporter des biens matériels aux populations dans les camps et à Athènes afin d’améliorer leur quotidien mais aussi de donner des cours d’anglais, de français et d’art.

 

Il s’agit d’accompagner une cinquantaine d’enfants et leur permettre de continuer leur cursus scolaire, malgré leurs conditions de vie particulières. En plus de la scolarité classique, l'association Love Without Borders présente dans le camp permet d’assurer un développement culturel par le biais de l’art. Les membres du camp, adultes comme enfants, ont la possibilité de laisser libre cours à leur imagination et créer des oeuvres d’art qui sont par la suite exportées grâce aux bénévoles dans le monde entier. La recette des ventes revient intégralement aux artistes. En tant qu’étudiants, nous avons la volonté de développer la communication autour de ce projet pour que le travail des migrants soit plus visible.

 

Plus encore, le projet s’inscrit dans une démarche à long terme. C’est pourquoi nous avons pour objectif de construire un endroit qui puisse profiter aux enfants et plus largement à tous les habitants du camp en notre absence. 

Les Cheffes de Projet

Clémentine & Noemie

Le projet Grèce est le nouveau projet international de SOS, tout au long de l’année une équipe d’une dizaine d’étudiants motivés s’affaireront afin de récolter des fonds, en vue du premier séjour en Grèce. De par notre action nous souhaitons apporter un soutien solide aux migrants et une aide face aux difficultés qu‘ils ont pu rencontrer et qu’ils peuvent encore rencontrer, tout en faisant preuve d’humanité envers eux, car ils sont bien souvent pris en porte-à-faux. Nous espérons que le premier séjour en Grèce nous permettra d’offrir des cours aux enfants migrants et de mettre en place un premier projet de construction afin de monter un projet durable pour les prochaines générations SOS.